Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Remise aux normes électriques, ce qu’il faut savoir sur les câbles

9 Mai 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #systeme electrique

La rénovation d’un ancien logement nécessite la remise aux normes électriques. Cette étape est indispensable à la sécurité des propriétaires. Si cela demande en moyenne 50 à 100 euros/m², c’est surtout l’intervention du professionnel qui gonfle le budget. Voyons ce qu’est la conformité électrique...

Avec l’utilisation de disjoncteur, le nombre de prises de 16A est de 5 maximum pour des câbles de 1,5 mm2 en cuivre. Pour des prises de 20A, il faudra des câbles de 2,5 mm2 au nombre de 8 prises maximum. Les volets roulants utiliseront 10 ou 16A avec l’installation d’un circuit par volet. Les éclairages passeront par 16A pour 1,5 mm2 de câble. Pour un appareil de chauffage de 2250 W, il faudra un disjoncteur de 10A et pour un appareil de 4500 W, le disjoncteur sera de 20A. Les gros circuits utiliseront les câbles de 2,5mm avec un disjoncteur de 20A.

travaux electriques
Les travaux de remise aux normes électriques

Faire appel à un électricien lorsqu’il s’agit d’une remise aux normes est indispensable. Il possède les connaissances pour respecter la norme NF C 15-100 garantissant ainsi la sécurité des appareils et des occupants. Le tarif horaire de ce dernier se situe entre 30 et 50 euros/HT. Le budget peut donc monter à 9 000 euros pour une maison 90 mètres carrés.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article