Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rénover du sol, la pose et l’utilité d’une chape sèche

11 Juillet 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #revetement de sol

Niveler, aplanir et rénover le sol demande parfois des travaux de maçonnerie. Toutefois, en matière de réhabilitation, il est possible de réduire le budget en utilisant une chape sèche. Quelle est-elle et à quel usage est-elle vraiment destinée ? Voici tout ce qu’il faut savoir de la chape superficielle…

Très utilisée lors de la rénovation d’une ancienne maison, la chape sèche est une couche superficielle et flottante qui vient recouvrir l’ancien sol pour lui donner un nouveau look. Fini les trous, les bosses et les monticules, cette couche vient corriger, mais aussi renforcer l’isolation du plancher. Celle-ci se distingue de sa consœur (chape fluide), car elle est faite de composants secs et donc n’utilise pas d’eau.

chape
Les atouts de la chape sèche en rénovation

Pourquoi utiliser une couche de chape sèche ? C’est d’abord un gain de temps pour l’installation. Contrairement au mortier liquide, cette dernière ne nécessite aucun temps de séchage. C’est aussi beaucoup plus facile à manipuler. Cette chape est accessible sous forme de plaque qui s’emboîte facilement les unes aux autres. Elle possède également des propriétés d’isolation acoustique.

Pour la constituer, il faudra entre 20 et 50 euros/m². Le tarif prend en compte la plaque, mais aussi les granules utilisés pour constituer un lit de pose. Il faudra toutefois prévoir un kit d’étanchéité ainsi qu’une colle pour plaque de sol pour installer la chape sèche.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article