Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Isolation phonique de la maison pour réduire les nuisances sonores

9 Juillet 2020 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation phonique

Empêcher les nuisances sonores de pénétrer dans le logement ou prévenir celles qui y sont produites de déranger le voisinage, tel est l’objectif de l’isolation phonique. En effet, il existe des règles qui définissent le seuil de décibels qu’un logement neuf ne doit pas dépasser. Celles-ci sont issues des Nouvelles Règlementations Acoustiques (NRA).

Il est important de se conformer aux règles que ce soit pour un logement neuf ou ancien afin d’éviter les gênes occasionnées par le bruit. D’ailleurs, le seuil d’isolation phonique pour les bruits aériens est de 30 décibels, pour les bruits aériens d’intérieur, il est de 53 décibels et pour les bruits d’impact, il est de 58 décibels. Cela s’applique particulièrement aux appartements et aux logements mitoyens.

isolation phonique
Réduire l’intensité des bruits aériens en réalisant une isolation acoustique

Comment s’y prendre pour réaliser des travaux d’isolation phonique ? Il faut commencer par un diagnostic acoustique. Cela permet de repérer plus facilement les zones d’impact qui doivent être renforcées. Ce diagnostic peut coûter entre 200 et 400 euros. Il est ainsi possible d’isoler le plancher pour un budget compris entre 30 et 60 euros/m2 ou d’isoler le plafond pour 40 à 110 euros/m2.

Le plus fréquent, c’est toutefois l’isolation des murs. Il faut compter entre 40 et 90 euros/m2 pour réduire l’intensité des nuisances sonores à l’intérieur comme à l’extérieur du logement. Enfin, pour l’isolation phonique des fenêtres et des portes, il faudra entre 100 et 200 euros/m2.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article