Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le faux plafond, la technique pour embellir et isoler

29 Décembre 2020 , Rédigé par Elo Publié dans #revetement mural

Comment faire pour cacher les imperfections ou les dégradations du plafond ? ll est possible de poser un faux plafond. Ce dernier vient masquer les fissures, mais aussi les câbles ou les tuyaux afin de profiter d’une surface lisse et uniforme qui transforme tout de suite la pièce. De plus, la structure ne sert pas seulement à embellir, mais aussi à isoler.

Il existe plusieurs types de faux plafonds. Tous sont accessibles pour un budget compris entre 25 et 90 euros/m2. Ce tarif va notamment comprendre l’achat des fournitures et des équipements, mais aussi la main-d’œuvre. Voici combien coûtent les faux plafonds par catégorie :

La version suspendue est la plus abordable, elle est accessible entre 25 et 60 euros/m2, pose comprise.

Le faux plafond en dalles coûtera entre 30 et 50 euros/m2, pose comprise.

Pour profiter d’une structure tendue, il faudra entre 60 et 90 euros/m2, pose comprise.

Enfin, pour poser uniquement le faux plafond, comptez entre 20 et 50 euros/m2.

faux plafond
Rénover en posant un faux plafond © image libre de droits Google

Quelle différence entre la version tendue et suspendue ? La première est constituée d’un revêtement textile ou PVC, aussi appelé toile. Il est posé sur l’ancienne structure afin de gommer les imperfections. Cette solution est d’ailleurs très utilisée en rénovation.

Le faux plafond suspendu se compose de plaques de plâtre posées sur des rails en suspension. Il est toutefois possible d’en trouver en PVC ou en bois, pour un look plus rustique.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article