Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

isolation

La rénovation des ouvertures est un travail important

15 Octobre 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #renovation, #pose en tunnel, #isolation

Remplacer les ouvertures de la maison n’est pas une rénovation à prendre à la légère ! Avant tout, il est important de savoir si vous souhaitez faire une pose en tunnel, feuillure ou avec isolation. Ces informations ont un impact direct sur les mesures. Ainsi, vous avez la possibilité de les prendre personnellement, mais il est conseillé de demander au professionnel de s’en occuper. Sinon, vous devez prendre deux hauteurs et deux largeurs auxquelles il faut ajouter l’épaisseur de l’isolation, du dormant existant et la hauteur d’allège. 

 

Lire la suite

La mousse polyuréthane utile dans la rénovation énergétique

8 Octobre 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #mousse polyurethane, #economies, #isolation

Dans les travaux de rénovation aussi bien que dans la construction, la mousse polyuréthane est souvent utilisé notamment pour l’isolation. Parmi les nombreuses méthodes utilisées pour assurer un meilleur confort thermique du logement, celle-ci est l’une des plus efficaces. Ce composé chimique se présente sous forme d’une bombe à pulvériser.    

Comment fonctionnent les bombes de mousse expansive ?

Dans son contenant, le produit est sous forme liquide, ce n’est que lorsqu’il est pulvérisé qu’il se transforme en mousse. C’est le résultat d’une réaction chimique au contact de l’humidité de l’air. Celle-ci peut se glisser dans tous les recoins ce qui lui permet d’être aussi efficace. D’ailleurs, elle a permis à de nombreuses familles de réaliser de grosses économies sur les dépenses énergétiques.   

Un moyen sûr de réaliser des travaux d’isolations

Le prix de la mousse polyuréthane est d’environ 20 € par M2, toutefois celui-ci peut varier. En effet, cela dépend de l’épaisseur de la couche d’isolant qu’il faut appliquer. L’isolation en mousse polyuréthane expansive est également imperméable à l’eau. Cela signifie que, non seulement, elle scellera et protègera votre grenier et votre vide sanitaire de l’humidité et des fuites, mais qu’en cas d’inondation, elle n’absorbera pas l’eau comme les autres matériaux !    

mousse polyurethane
La mousse polyuréthane gonfle au contact de l’air

 

Lire la suite

Les volets roulants sont utiles aussi bien en été qu’en hiver

26 Septembre 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #volets roulants, #isolation, #photovoltaique

Si vous avez souffert de la chaleur cet été parce que la température des chambres sous les combles était trop élevée, préparez-vous d’ores et déjà afin d’éviter ce problème la prochaine fois. Les professionnels conseillent d’installer des volets roulants si votre toit possède déjà des ouvertures. Ainsi, vous les laisserez fermé pendant la journée et lorsque la température sera plus fraîche il suffit de les ouvrir.

Quels sont les autres avantages d’avoir des volets roulants ?

Qui plus est, les volets roulants sont aussi utiles en hiver. Ceux-ci augmentent l’isolation thermique d’environ 27 % et réduisent le bruit de la pluie par 4. Enfin, ce système est aussi efficace contre les effractions. Comme vous pouvez le constater, cela comporte des avantages considérables tout au long de l’année d’investir dans l’installation de volets.      

Essayez les volets qui fonctionnent grâce à l’énergie solaire

Les volets qui disposent d’une cellule photovoltaïque ont une totale autonomie. De ce fait, il n’y a aucune installation électrique à faire avant la pose. Grâce à la télécommande, vous serez en mesure de le contrôler à votre guise à distance. Vous n’aurez donc pas besoin de faire des efforts pour ouvrir et fermer les volets matin et soir.      

Les volets roulants solaires sont très pratiques

 

Lire la suite

Chape sèche, les atouts du Fermacell de sol

27 Août 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #revetement de sol, #isolation

En rénovation, il peut être indispensable de créer une sous-couche isolante avant de poser un nouveau revêtement. Il existe un type de chape sèche facile à manipuler, résistant à l’humidité et peu onéreuse. Il s’agit du Fermacell de sol. Présentée sous la forme de plaques à assembler, la matière s’adapte à toutes les pièces.

Créer une sous-couche avant d’installer un revêtement fait partie des travaux de rénovation du sol. Cela permet d’obtenir une surface plane avec un renforcement de l’isolation. C’est exactement ce que va faire le Fermacell de sol. Cette chape sèche convient à toutes les pièces et particulièrement les combles ou les endroits humides.

fermacell sol
Installer une sous-couche de Fermacell pour isoler le sol

Avant de pouvoir poser cette sous-couche, il faut nettoyer le sol ou le plancher. D’ailleurs, cela peut nécessiter la pose d’un film polyane ainsi qu’un ragréage afin d’égaliser tout en rénovant. Les plaques de Fermacell peuvent ensuite être installées. Il existe trois modèles de pose ; par emboîtement, en utilisant de la colle ou encore en les vissant.

Facile à poser et surtout très légère, la plaque coûte entre 7 et 10 euros/m², ce qui est un peu plus onéreux qu’une chape traditionnelle. Le tarif varie en fonction de l’épaisseur de la chape ainsi que des performances recherchées. Pour les poser, il faudra rajouter entre 35 à 45 euros/heure.

Lire la suite

Remontées capillaires, comment traiter l’humidité ?

14 Août 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

L’humidité est l’une des causes de dégradations les plus redoutables et les plus communes. Causé par des remontées capillaires, il est indispensable traiter les murs afin de stopper la propagation de l'humidité, car cela risque de fragiliser la structure de la maison en attaquant les parois porteuses.

Pour traiter les remontées capillaires dans les murs, il faut cibler la source avant d’assécher les parois. En effet, cela peut être causé par un sol trop humide ou une maison située en contrebas, cible d’infiltrations d’eau. Le traitement consiste à injecter une résine directement dans les murs en utilisant la méthode de l’injection. Avec une durabilité de 10 ans, la technique permet de rapidement assécher les murs de la maison.

traitement de lhumidite
Les traitements par injection contre les remontées capillaires

Il est possible d’utiliser plusieurs résines. Il y a la version hydrofuge dont les atouts sont incontestables. Très efficace, le produit est injecté sous une forme liquide qui lui permet de se propager afin de traiter en profondeur. Une fois appliquée, la résine agit rapidement. La résine hygrophobe possède la particularité de durcir au contact de l’eau. C’est ce qui va permettre de constituer une barrière pour stopper la dispersion de l’humidité.

Il faut compter entre 20 et 45 euros/ml pour profiter de cette résine. Toutefois, son application doit être réalisée par un professionnel dont le tarif tourne autour de 850 euros. En définitive, un traitement d’humidité par injection demandera entre 1 500 et 3 500 euros.

Lire la suite

Isolation thermique, les matières pour bien se préparer

6 Août 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

Un logement bien isolé n’est pas seulement performant en hiver, mais il l’est aussi en été. L’isolation thermique permet de conserver plus longtemps des températures fraîches à l’intérieur de la maison. Pour cela, il faudra définir les zones les plus à mêmes de créer des déperditions d’énergie et d’y réaliser des travaux. Qu’en est-il du choix de l’isolant ?

Il existe une variété de produits isolants. Tous ceux disponibles sur le marché sont performants. Cependant, certains sont adaptés selon les pièces ou le type d’isolation (par l’intérieur ou par l’extérieur). Les laines minérales telles que la laine de verre est un produit classique. Très utilisé en raison de son faible tarif, il est facile à installer. Sa durabilité ne compte malheureusement pas parmi les meilleures.

isolation thermique
Anticiper le retour de l’hiver en isolant

La laine de chanvre en revanche est à la fois économique et écologique. Très performante, elle demeure accessible malgré une pose un peu plus complexe. La ouate de cellulose est naturelle et possède un excellent déphasage. Toutefois, elle finit par se tasser avec le temps. La laine de roche demeure populaire en raison de son accessibilité. Il est possible d’utiliser de la fibre de bois ou encore de la mousse polyuréthane.

Les trois grandes familles d’isolants sont les laines minérales, les isolants synthétiques ou encore biosourcés. Il faudra respecter les normes en vigueur pour isoler (RT2012) ainsi que celle à venir (RT2020).

Lire la suite

Rénovation énergétique, comment repérer les déperditions de chaleur ?

26 Juillet 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

Il est régulièrement question de zones de déperditions de chaleur lorsqu’il s’agit de la rénovation énergétique de bâtiments. Qu’est-ce que cela signifie ? Il existe malheureusement des zones d’un habitat qui laissent échapper la chaleur et qui laissent passer l’air extérieur. Il est impératif de cibler ces dernières afin de réaliser les travaux d’isolation de façon performante et durable.

Comment identifier ces endroits ? Il est possible de réaliser un diagnostic qui permettra de cibler rapidement ces zones. Toutefois, de nombreuses études ont permis de déterminer les pièces du logement les plus susceptibles de créer une déperdition de chaleur lorsqu’elle n’a pas été isolée ou rénovée. Il y a d’abord la toiture ainsi que les combles. La déperdition y est estimée entre 25 et 30 %.

isolation de la maison
Tout savoir sur les zones de déperditions pour isoler

Il y a ensuite les murs ainsi que le sol. Ici, il est question d’environ 25 % et 10 % de perte d’énergie respectivement. La nature de leur construction favorise naturellement la diffusion de la chaleur ainsi que les échanges thermiques. D’ailleurs, l’efficacité de l’isolation réside aussi dans le choix du produit isolant. Pour réduire les déperditions, il faut aussi s’attaquer aux ouvertures ; portes et fenêtres.

Pour lutter contre les pertes d’énergie, il est recommandé d’installer une ventilation mécanique contrôlée double flux ou non un appareil hygroréglable. Se faire épauler d’un professionnel est recommandé dans ce type de cas pour rénover dans les meilleures prédispositions.

Lire la suite

Isolation d’une ancienne maison, les méthodes et isolants

4 Juin 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

Rénover un logement ancien demande de nombreuses heures de travail. D’ailleurs, il est recommandé de commencer par l’enveloppe. Et pour l’isolation d’une ancienne maison, il y a deux techniques. La première consiste à isoler par l’intérieur et la deuxième par l’extérieur. Toutes deux ont leur lot d’atouts, mais quels sont-ils exactement ?

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est la méthode la plus recommandée, car c’est celle qui est la plus efficace. S’attaquer aux parois va évidemment changer l’aspect de la façade et pour cela, quelques permissions sont nécessaires. Toutefois, c’est aussi un atout, car le propriétaire conserve toute la surface habitable. Il faudra compter entre 100 et 130 euros/m² pour une telle isolation utilisant des méthodes différentes ; enduit de surface ou installation de bardage.

isoler la maison
Améliorer le confort en isolant la maison

Pour ce qui est d’isoler par l’intérieur, le premier atout est financier. En effet, cette technique est la moins onéreuse. Utiliser les laines minérales va coûter environ 12 euros/m². Pour de la ouate de cellulose, ce sera 20 euros/m². Des panneaux de composite peuvent également être installés afin de réduire l’infiltration de froid pour 90 euros/m². Cela va préserver la façade tout en favorisant le confort intérieur et en corrigeant les défauts au niveau des murs.

Pour soutenir et encourager les propriétaires, il y a les aides du crédit d’impôt, la TVA réduite ainsi que les aides de l’Agence nationale de l’habitat.

Lire la suite

Isolation des combles, règlementations, possibilités et aides

9 Mai 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

L’une des zones qui laissent échapper le plus de chaleur, c’est la toiture. Pour éviter cela, il faut non seulement l’isoler, mais aussi faire l’isolation des combles. Qu’ils soient perdus ou à aménager, les combles sont une source de déperdition d’énergie qui peut représenter près de 30 % des pertes globales du logement.

Avant d’isoler les combles, il est important de s’en tenir aux réglementations administratives. En effet, selon la superficie de la pièce sous les toits, il faudra faire une déclaration de travaux ou demander un permis de construire. Ce n’est qu’une fois ces documents validés par la mairie que les travaux pourront débuter. D’ailleurs, il est recommandé de faire appel à un professionnel afin d’avoir un aperçu des possibilités et des produits à utiliser.

isoler les combles
Ce qu’il faut savoir pour isoler les combles

Les techniques pour isoler les combles perdus et aménagés ne sont pas les mêmes. Il est possible d’utiliser en simple ou double couche. Toutefois, la résistance thermique doit être égale ou supérieure à R-8m².K/W pour s’aligner aux normes d’un bâtiment basse consommation. Les combles perdus peuvent être isolés en utilisant des panneaux isolants ou en disposant le produit par soufflage.

Au niveau des aides au financement, il est possible de se tourner vers le crédit d’impôt pour la transition énergétique, le prêt à taux zéro ou en utilisant les dispositifs de l’Agence nationale de l’habitat.

Lire la suite

Combien pour isoler la maison et quelle aide financière ?

9 Mai 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

En rénovation, l’isolation devient vite indispensable, car elle empêche l’infiltration d’eau et les déperditions d’énergie. Combien pour isoler la maison ? Ce budget, qui se compte par milliers d’euros, peut être soutenu par un financement travaux. Il permet d’obtenir un montant compris entre 1 000 et 75 000 euros pour la réalisation de travaux d’amélioration énergétique du logement sans condition de ressources. Voici quelques estimations :

L’isolation des combles ainsi que des murs coûtent entre 25 et 90 euros/m²

Pour isoler le toit, il faudra entre 20 et 70 euros/m²

L’isolation du plancher bas est comprise entre 30 et 80 euros/m²

Ces tarifs évoluent en fonction des matières choisies (isolants naturels, polystyrène extrudé ou expansé…). Néanmoins, cet investissement à long terme permet de réduire la consommation d’énergie et donc d’abaisser la facture.

isoler la maison
Améliorer la performance énergétique de la maison en isolant

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>