Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

isolation

Travaux d’isolation, comment étanchéifier la salle de bain ?

7 Mai 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation, #salle deau

La salle de bain est l’une des pièces les plus humides de la maison. Ceci étant, elle doit aussi être suffisamment étanche pour conserver la chaleur ou aider au chauffage rapide de l’espace. Il est important d’y réaliser des travaux d’isolation afin de pouvoir profiter du juste équilibre entre chaleur et ventilation.

L’isolation de la salle de bain doit être effectuée chaque 25 ou 30 ans. Il faudra opter pour des matériaux efficaces, performants, mais durables et respectueux de l’environnement. Pour cela, il est possible d’utiliser les fibres végétales et les isolants naturels. Parmi les meilleures propositions ; le liège ou la fibre de bois. Ces deux isolants résistent bien à l’humidité et permettent aussi aux murs de respirer. Puis, il y a les laines minérales ou encore les panneaux de polystyrène extrudé.

isoler la salle de bain
Les techniques et matériaux pour isoler la salle de bain

Pour que l’isolation soit correctement réalisée, il faudra poser un pare-vapeur pour doubler l’isolant et former une couche étanche. Puis, il faudra venir poser des plaques de plâtre afin d’uniformiser et préparer la pose d’un revêtement. Les placos hydro vertes et bleues sont les plus adaptées.

Afin de compléter l’isolation de la pièce, il est indispensable de bien la ventiler. Un système de ventilation mécanique contrôlé ou un extracteur  devront être posés afin de faciliter l’évacuation du taux d’humidité.

Lire la suite

Le polystyrène expansé en panneaux pour isoler

29 Avril 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

L’isolation est l’un des moyens les plus efficaces de réduire ses dépenses énergétiques. Pour y arriver, il y a le polystyrène expansé en panneaux. La matière est souvent utilisée pour les murs, que ce soit pour isoler par l’intérieur ou par l’extérieur ou en doublage. Il peut également servir à isoler le plancher ; chapes flottantes, terre-pleins ou dallages, mais aussi les poutrelles béton, dans les combles ou la toiture. Accessible sur le marché entre 12 et 42 euros/m², il est important de le choisir en fonction de son coefficient thermique ou de son épaisseur.

polystyrene expanse
Isoler en utilisant des panneaux de polystyrène expansé

 

Lire la suite

Mousse polyuréthane, les usages et prix pour une isolation

25 Avril 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

Isoler de façon homogène, c’est le pari de la mousse polyuréthane. Cette dernière peut non seulement être utilisée sur toutes les zones de la maison, mais surtout pour un budget qui compte parmi les plus accessibles. La mousse polyuréthane possède de nombreux atouts, dont celui d’être accessible en kit pour une utilisation simple et rapide !

Pourquoi isoler avec de la mousse polyuréthane projetée ? Cette méthode accessible en kit est vendue en magasin de bricolage. Pour la poser, il suffit donc de suivre les instructions et d’utiliser le pistolet. L’isolant a un coefficient de 0,026 K/mK. Son principal atout ? Lorsqu’elle est projetée, elle double ou triple de volume très rapidement, envahit l’espace pour former une membrane étanche.

mousse polyurethane projetee
Isoler avec de la mousse polyuréthane

La mousse, complètement hermétique, se glisse dans les moindres recoins. Son efficacité et sa capacité à durcir rapidement permettent d’isoler les zones difficilement accessibles comme les combles. D’ailleurs, une faible couche suffit à isoler. Elle peut même être utilisée pour isoler le plancher chauffant avant la pose d’un revêtement.

Pour un kit adapté aux petits travaux, il faudra entre 5 et 85 euros. Pour des travaux d’isolation plus lourds, le tarif est situé entre 360 et 750 euros. D’ailleurs, le budget pour la toiture est de 15 à 25 euros/m², celui du plafond est de 16 euros/m² et pour les combles, il peut aller jusqu’à 20 euros/m².

Lire la suite

Isolants écologiques, coup d’œil pour mieux choisir

23 Avril 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

Utiliser des matières isolantes performantes et naturelles n’est pas impossible. D’ailleurs, il existe de nombreux isolants écologiques alliant à la fois performance et résistance avec écologie. Voici quelques exemples ainsi que leur utilisation.

Le liège

Cette matière est depuis toujours utilisée pour améliorer les performances thermiques et acoustiques des maisons. Naturel, il provient de l’écorce du chêne. Il peut être appliqué sans mal sur les murs ou au sol. D’ailleurs, ses finitions lui permettent de recouvrir, d’isoler, mais surtout d’habiller les sols de la maison.

Le chanvre

Isolant authentiquement naturel, il provient de la plante de chanvre. Très isolant, il agit aussi comme un dépolluant. Très utilisé pour isoler les combles perdus, il est facile à poser et demeure imputrescible. Il ne nécessite pas d’entretien ou de traitement particulier et possède une bonne durée de vie.

isolant naturel
Résumé de matières isolantes 100 % écologiques

La fibre de bois

Cette matière est surtout adaptée à l’isolation du plancher bas ou celui des combles perdus. Facile à appliquer, il suffit de le projeter afin d’obtenir une couche isolante suffisamment épaisse. Il aide à recycler le bois tout en étant efficace et sain. La fibre de bois peut également être utilisée pour isoler les murs.

La laine de coton

Écologique, elle est fabriquée à partir de vêtements contribuant ainsi au recyclage de ces derniers. C’est la fibre qui sert ensuite de manteau isolant aux murs intérieurs.

Lire la suite

Isolation des combles, pourquoi pas la laine de verre ?

23 Avril 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

Les matières minérales sont les moins onéreuses tout en comptant parmi les plus performantes lorsqu’il s’agit d’isolation des combles. D’ailleurs, la laine de verre fait partie de cette catégorie. Hormis ses nombreux atouts, elle est facile à installation, bien qu’il soit nécessaire de s’y connaître. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation en laine de verre…

Cet isolant est connu comme l’un des plus performants et des plus économiques. Adapté aux combles perdus, il est disponible en rouleaux ou en panneaux et avec ou sans pare-vapeur. Il servira non seulement à isoler thermiquement, mais aussi acoustiquement. C’est sa durée de vie et sa résistance à l’humidité qui en font un bon choix pour isoler les combles aménagés ou perdus.

isoler avec la laine de verre
La laine de verre pour réussir l’isolation des combles

Toutefois, la laine est aussi accessible sous forme de flocons ou de coquilles. Le tarif moyen sera de 2 à 15 euros/m². Toutefois, pour une laine de 200 mm d’épaisseur, il faudra environ 6 euros/m². Pour poser cet isolant en passant par un professionnel, il faudra un budget global de 20 à 25 euros/m² pour l’achat des fournitures ainsi que de la pose.

Si la pose est effectuée par le propriétaire, il faudra alors commencer par installer une membrane d’étanchéité sur le plancher, puis dérouler les rouleaux en installant le pare-vapeur vers le bas. Il faudra impérativement placer les rouleaux juxtaposés les uns aux autres afin d’éviter tout pont thermique.

Lire la suite

Réduire les nuisances sonores grâce à l’isolation phonique

15 Avril 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

Améliorer les performances de la maison consiste aussi à réduire les nuisances sonores et pas seulement en diminuant les déperditions de chaleur. Toutefois, avant de réaliser une isolation phonique, il est recommandé d’avoir recours à un diagnostic. Ce dernier peut coûter entre 150 et 2 000 euros. Cela permettra de cibler les zones qui ont le plus besoin d’être isolées, car elles peuvent concerne le mur, le plancher, le plafond ou encore les fenêtres.

Pour isoler la maison, il faut savoir qu’il existe deux familles de bruits ; ceux qui sont transmis par les murs et ceux qui sont véhiculés par l’air. D’ailleurs, faire un diagnostic permettra de définir leur provenance afin de prendre les actions nécessaires. Pour une isolation phonique du mur, il est possible de poser une cloison insonorisée. Le budget pour ces travaux est de 10 à 40 euros/m². Toutefois, cela diminuera également l’espace habitable, car l’isolation est faite de l’intérieur.

isolation phonique
Tout savoir sur l’isolation phonique de la maison

L’isolation du sol va demander un budget moyen de 50 euros/m². Il faudra pour cela poser une dalle flottante sur le plancher afin d’atténuer la transmission des bruits. Il est également possible de poser un sol souple ou une moquette. Pour ce qui est du plafond, le budget pour isoler sera compris entre 20 et 60 euros/m². Cela va réduire la hauteur sous toit, mais permettre de réduire les bruits extérieurs.

Isoler les fenêtres fait également partie des solutions. Pour y arriver, il faudra remplacer le vitrage et installer un verre feuilleté qui absorbe les bruits.

Lire la suite

Travaux d’isolation, quels produits utilisés pour chaque zone ?

11 Avril 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

Les produits isolants tiennent une place essentielle dans les travaux d’isolation de la maison. C’est de leur performance que dépendent l’étanchéité et la réussite des travaux. C’est aussi grâce à eux que les propriétaires sont en mesure de faire des économies d’énergie et de chaleur. Quels sont les meilleurs isolants par rapport aux zones à isoler ?

Les laines minérales comptent parmi les plus accessibles. Leur rapport qualité/prix ainsi que leur résistance thermique apportent des résultats satisfaisants. En vrac ou en panneaux, ils peuvent être utilisés pour isoler la toiture (en pente ou plate), les combles aménagés et perdus, les mûrs creux ou encore les cloisons et contre-cloisons. Ils peuvent également être posés dans le plancher et servir de panneaux-sandwiches. 

isoler la maison
Les isolants et leur usage

Puis, il y a le polystyrène extrudé. Les panneaux servent à isoler le sol, les combles ou encore les murs. La version expansée servira dans les murs pour l’isolation par l’extérieur ou dans les planchers de dalle et les chapes flottantes. Le polyuréthane en panneaux sert aussi bien les toits-terrasses que les sols et le doublage des murs.

Il y a aussi le béton cellulaire utilisé pour construire des murs porteurs ou pour cloisonner. Pour cela, il est aussi possible d’utiliser directement de la terre cuite ou du monomur.

Lire la suite

Isolation des murs, choisir l’épaisseur de l’isolant

8 Avril 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

En matière d’isolation des murs, il y a des critères qui permettent de favoriser un meilleur rendement et des résultats plus probants. Le choix de l’isolant joue effectivement beaucoup dans la qualité d’isolation obtenue. C’est également le cas de l’épaisseur de la matière. Alors, comment choisir et quels sont les performances de chacun d’elle ?

Isoler la maison en utilisant des produits efficaces, performants et accessibles est possible. Pour les murs, il est possible de passer par l’intérieur ou de poser les isolants sur les pans extérieurs (ITE). Si la première solution est l’une des plus utilisées, c’est parce qu’elle est accessible. L’isolation thermique par l’extérieur demeure toutefois la plus recommandée malgré son important coût.

isolation des murs
Les épaisseurs d’isolants pour les murs

Pour établir la performance d’un isolant, il faut observer les indicateurs ; la résistance thermique (R), mais aussi la conductivité (λ). Tout cela est d’ailleurs régit par la norme RT2012 qui stipule que la valeur thermique de l’isolant doit être comprise entre 3m².K/W et 9m².K/W. C’est le cas des laines minérales. Durables et peu coûteuses, elles sont conseillées à une épaisseur de 14 cm.

La laine végétale, quant à elle, doit faire environ 15 cm pour une performance de 3,7m².K/W. La ouate de cellulose doit faire 15 cm également. La fibre de bois 16 cm tandis que la mousse polyuréthane est de 11 cm d’épaisseur.

Lire la suite

Isolation des fenêtres, poser un double ou triple vitrage ?

8 Avril 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation, #fenetres

Améliorer la performance énergétique de la maison, c’est avant tout isoler et réduire les déperditions de chaleur. Malheureusement, ces dernières passent aussi  par les ouvertures. L’isolation des fenêtres fait partie des « petits » travaux pour augmenter l’étanchéité de la maison. Toutefois, il ne faut pas seulement remplacer le châssis, mais surtout le vitrage.

Les nouveaux vitrages qui permettent de réduire les ponts thermiques et les déperditions de chaleur sont le double vitrage, le triple vitrage ou encore le double vitrage renforcé. Chacun d’eux possède des caractéristiques et des propriétés différentes. Il convient donc de faire un choix en fonction des besoins ou du climat dans la région. Le double vitrage simple est l’une des solutions les plus communes pour les fenêtres ou les baies vitrées. Son bon rapport qualité/prix permet de répondre aux normes de diminution de la consommation d’énergie.

isolation des fenetres
Tout savoir sur le vitrage pour mieux isoler les fenêtres

Le double vitrage renforcé sera plus performant. Il s’agit d’un vitrage qui gère à la fois l’isolation thermique et phonique. D’ailleurs, le vitrage feuillé peut aussi augmenter la sécurité des occupants, car il est beaucoup plus résistant et durable.

Le triple vitrage est un verre ultra performant. Les trois couches alternent section d’air et verre pour un résultat parfaitement étanche. Il aura toutefois un coût plus élevé, considérant également que d’autres travaux d’isolation doivent entre entrepris.

Lire la suite

Aménager le garage, comment faire pour l’isoler ?

8 Avril 2019 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation

Avant de pouvoir aménager le garage et profiter de l’espace supplémentaire, il faut l’isoler. D’ailleurs, rendre la pièce plus étanche permet d’augmenter les performances globales de la maison. Le nombre de déperditions d’énergie causées par cette pièce est parfois sous-estimé. Il est donc possible d’isoler en appliquant quelques méthodes simples.

Il y a quatre points à isoler lorsqu’il s’agit du garage ; la porte, les murs, le plafond ou encore l’isolation phonique de l’espace. Pour ce qui est de la porte d’accès, il convient, le plus souvent, de la remplacer. Choisir une matière plus étanche comme du bois, du PVC ou de l’aluminium va permettre de renforcer la perméabilité et empêcher les infiltrations d’humidité. Toutefois, des kits d’isolation peuvent être utilisés, mais constituent des solutions temporaires. Ces derniers sont accessibles entre 30 et 100 euros.

isoler le garage
Améliorer l’isolation de la maison en isolant le garage

Isoler les murs du garage consiste à poser un isolant sur les pans intérieurs. Plaques de plâtre doublées d’un isolant ou la pose d’une isolation  par l’extérieur et ravaler la façade sont les solutions les plus effaces. Il faudra toutefois bien choisir l’isolant afin de profiter de leur performance à un moindre coût. Pour le plafond, la laine de verre, le liège ou les plaques de polystyrène pourront servir.

Améliorer l’étanchéité phonique de la pièce peut être réalisée en utilisant des dalles isolantes phoniques accessibles autour de 20 euros l’unité.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>