Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

isolation thermique

Isolant naturel, quelle laine choisir pour isoler les combles ?

3 Décembre 2021 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation thermique

Pour isoler le logement et éviter les déperditions d’énergie, il est possible de se tourner vers un isolant naturel. La laine de verre et la laine de roche font partie des choix qui s’offrent aux propriétaires. Comment choisir entre les deux ? Quels sont les atouts et les limites de ces produits ?

Il y a d’abord l’aspect financier. La laine de roche est accessible entre 10 et 25 euros/m2 tandis que la laine de verre sera accessible dès 5 euros/m2 pour un maximum de 20 euros/m2. Cette dernière est aussi bien utilisée pour l’isolation thermique que phonique. Imputrescible, elle est peu inflammable et dispose d’une bonne durée de vie. Elle convient d’ailleurs très bien à l’isolation des combles.

isolation
Isoler en utilisant de la laine naturelle

La laine de roche, quant à elle, est issue de la roche volcanique. Accessible en panneaux, en vrac ou en rouleaux, elle dispose de bonnes performances au niveau phonique et thermique. Elle résiste au feu ainsi qu’aux insectes et apporte un certain confort pendant l’été. Bien qu’elle soit plus onéreuse que la laine de verre, elle convient aux travaux d’isolation de combles aménageables et perdus.

Les tarifs de ces isolants varient en fonction de leur condition. Pour des panneaux de laine de roche, il faut compter entre 10 et 25 euros/m2 tandis que pour du vrac de laine de verre, le budget sera compris entre 3 et 5 euros/kg.

Crédit photo : RachelW1 de Pixabay

Lire la suite

Isolation, quels sont les isolants pour lutter contre l’humidité ?

29 Octobre 2021 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation thermique

Réaliser des travaux d’isolation avant l’hiver est fortement recommandé. Il est en effet question d’augmenter le confort thermique des occupants tout en ayant les bons outils pour faire des économies d’énergie. Ce faisant, il y a des isolants qui sont plus efficaces contre l’humidité puisqu’une bonne isolation est également bénéfique durant l’été.

Il existe plusieurs catégories d’isolants. Les plus naturels sont souvent très résistants face à l’humidité. C’est notamment le cas de la laine de chanvre. Ce dernier est accessible sous forme de panneaux ou en vrac. Imputrescible, elle résiste aussi très bien aux moisissures et dispose d’une longue durée de vie. Cet isolant naturel est un atout pour les maisons écologiques.

isolant naturel
Choisir son isolant pour résister à l’humidité

La laine de coton présente quant à elle des propriétés d’isolation thermique et phonique. Elle résiste aux champignons ainsi qu’à l’humidité et possède une bonne durée de vie. Cependant, son utilisation nécessitera un parement anti-feu puisqu’elle y est sensible. Il est possible de se tourner vers le liège pour isoler une maison humide. L’isolant végétal est hypoallergénique et résistant.

Il est aussi possible d’opter pour la ouate de cellulose, la terre cuite, la laine de mouton, de roche ou de coco, le polystyrène, la brique monomur ou encore le polyuréthane. Pour les poser, faites appel à un professionnel afin de garantir l’isolation complète de l’habitat.

Crédit photo : Achim Hering, Attribution 3.0 non transposé (CC BY 3.0)

Lire la suite

Isolation thermique, augmenter le confort grâce aux travaux

26 Octobre 2021 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation thermique

Faire des économies d’énergie en hiver, c’est primordial. L’isolation thermique contribue d’ailleurs à augmenter le confort des occupants durant les mois les plus froids de l’année. Avec la simulation crédit travaux de Sofinco, les propriétaires sont en mesure d’estimer le montant de la mensualité. Ce faisant, il est possible de s’assurer de disposer du budget adéquat et suffisant pour réaliser toutes les améliorations dans l’habitat. Pour que l’isolation thermique soit optimum, il est recommandé de s’attaquer à l’étanchéité des combles, aux fenêtres, au plancher ainsi qu’aux murs. Cela nécessite un budget de plusieurs milliers d’euros. D’ailleurs, l’isolation par l’extérieur, bien que plus onéreuse, est la plus adaptée et la plus performante.

isolation thermique
Isoler la maison pour augmenter le confort thermique durant l’hiver

Crédit photo : AKuptsova de Pixabay

Lire la suite

L’isolation thermique par l’extérieur, quel montant pour les travaux ?

15 Octobre 2021 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation thermique

Avant l’hiver, il est recommandé de réaliser plusieurs travaux. Parmi, il y a l’isolation thermique par l’extérieur ou encore le remplacement des fenêtres. Ces derniers font partie des préconisations afin d’éviter les déperditions énergétiques ainsi que les hausses de facture d’électricité en raison d’un chauffage intensif.

L’isolation thermique par l’extérieur, aussi connue comme l’ITE, est la méthode la plus efficace pour renforcer l’étanchéité des murs ainsi que de la toiture. Cela permet en outre de prévenir les infiltrations d’humidité et aide à réduire les ponts thermiques favorisant les déperditions d’énergie. Ce sont toutefois des travaux coûteux, notamment en raison de leur emplacement. Il faut compter en moyenne 10 à 200 euros/m2.

isolation exterieure
Améliorer l’étiquette énergie en isolant par l’extérieur

Cependant, les travaux d’isolation comprennent plusieurs sections. Bien que le gros du chantier soit évalué entre 100 à 200 euros/m2, cela varie aussi en fonction des matières choisies. Par exemple, pour poser un bardage par-dessus l’ancienne façade, il faut entre 20 et 120 euros/m2. Pour des panneaux sous enduit, le budget sera compris entre 120 et 190 euros/m2.

Isoler par l’extérieur a aussi l’avantage de préserver l’espace intérieur sans diminuer la superficie habitable. Faire des économies d’énergie en isolant va améliorer la performance globale du logement. D’ailleurs, cela est tout à fait valable été comme hiver.

Crédit photo : anaterate de Pixabay

Lire la suite

Isolation du sol, les types d’isolants disponibles

23 Septembre 2021 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation thermique

Pour améliorer le confort thermique du logement durant l’hiver, il faut parfois faire l’isolation du sol. En effet, cette partie de la maison est responsable d’environ 5 à 10 % des déperditions d’énergie. Il existe une grande variété d’isolants adaptés au plancher. La laine de roche, de chanvre, de verre, le liège, la fibre de bois, la ouate de cellulose ou encore le polystyrène extrudé ou expansé font partie des produits les plus utilisés pour isoler le sol. Certains ont d’ailleurs une bonne conductivité thermique, ce qui permet d’installer un plancher chauffant. Il faut compter entre 3 et 20 euros/m2 pour acheter l’un de ces matériaux isolants.

isolation
Renforcer le confort thermique en isolant le logement

Crédit photo : AKuptsova de Pixabay

Lire la suite

Améliorer l’isolation de la maison, les zones à privilégier

16 Septembre 2021 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation thermique

Pourquoi est-ce important d’améliorer l’isolation de la maison ? Cela permet d’augmenter son confort thermique, mais aussi de réduire les dépenses énergétiques. Il y a d’ailleurs des zones à privilégier. C’est le cas des combles qui représentent environ 30 % de déperditions d’énergie. Il y a ensuite les murs, le sol ainsi que les ouvertures (portes et fenêtres). Réduire les ponts thermiques et renforcer l’étanchéité sont parfois indispensables pour améliorer l’étiquette énergétique du logement et lui donner plus de valeur tout en veillant au confort des occupants durant l’hiver. Cela répond d’ailleurs la norme RT 2012 visant la diminution de la consommation d’énergie.

isolation thermique
Isoler le logement présente bien des atouts

Crédit photo ; AKuptsova de Pixabay

Lire la suite

Ponts thermiques, comment apparaissent-ils ?

16 Août 2021 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation thermique

Certains travaux peuvent être entrepris avant le retour de l’hiver afin de profiter d’un meilleur confort thermique le moment venu. Renforcer l’isolation est d’ailleurs essentiel pour ceux qui souhaitent augmenter la performance énergétique du logement et faire des économies. Réduire les ponts thermiques fait partie des phénomènes à éradiquer. Comment s’y prendre ?

Avant d’avoir un aperçu des différents travaux pour améliorer l’isolation thermique, il faut vérifier la provenance des déperditions. Un pont thermique est une zone du logement qui n’est pas correctement isolée. Ce faisant, elle entraîne des déperditions d’énergie ou de chaleur. Il peut apparaître suite à une mauvaise confection de la maison, des équipements de qualité inférieure, une mauvaise isolation, des matériaux peu performants ou suite à la présence d’un fort taux d’humidité.

isolation thermique
Repérer les zones de ponts thermiques pour mieux isoler le logement

Comment résoudre ce problème ? S’il s’agit des portes et des fenêtres, il est possible de poser une bande adhésive isolante pour calfeutrer et isoler. Si le pont thermique se situe au niveau du plancher, la pose d’une chape, d’un film pare-vapeur ou de bandes résilientes sont envisagées. Pour étanchéifier les murs, il est possible d’utiliser de la laine de verre ou des plaques de polyuréthane.

La mousse expansive est quant à elle recommandée pour un mur fissuré tandis que le liège ou des briques monomur seront adaptés aux murs extérieurs.

Crédit photo : Alina Kuptsova de Pixabay

Lire la suite

Isolation par l’extérieur avec de la laine minérale

22 Juillet 2021 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation thermique

L’une des méthodes les plus efficaces pour isoler la maison, c’est l’isolation par l’extérieur (ITE). Ce faisant, les propriétaires bénéficient d’un renforcement durable qui va réduire les déperditions de chaleur tout en réduisant les infiltrations d’humidité. Plusieurs matières isolantes peuvent être utilisées. Parmi, il y a la laine minérale. Pour une superficie d’environ 92 m2, il faut compter environ 12 617 euros pour l’achat des fournitures et la pose par des professionnels. Si la fourchette des travaux pour une ITE se situe entre 130 et 150 euros/m2, cela peut toutefois varier en fonction des régions.

ite
Isoler le logement par l’extérieur en utilisant de la laine minérale

Crédit photo : Manfred Antranias Zimmer de Pixabay

Lire la suite

Améliorer l’isolation de la maison, quelles zones traiter ?

9 Juillet 2021 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation thermique

À l’approche de l’hiver, il faut se demander si le logement est bien isolé. En effet, un habitat en proie aux déperditions de chaleur est jugé énergivore. Il est fortement recommandé d’améliorer l’isolation de la maison afin de profiter d’un meilleur confort thermique pour favoriser les économies sur la facture d’énergie. C’est également une plus-value pour l’habitat et les propriétaires.

Si l’isolation est aussi chaudement recommandée, c’est qu’elle permet de réduire les ponts thermiques et les déperditions de chaleur. Certaines zones sont d’ailleurs plus touchées que d’autres. C’est le cas des combles et du toit. Selon les experts, cette partie de la maison est responsable de déperditions pouvant atteindre 30 %. Les murs sont eux responsables d’une déperdition d’environ 20 %.

isolation des combles
Rénover le logement en isolant pour un meilleur confort en hiver

Pour isoler la maison, il faut donc commencer par le haut. Plusieurs techniques sont disponibles et se distinguent par leur mise en place. L’isolation par l’intérieur est une valeur sûre, mais elle n’est pas aussi efficace qu’un traitement par l’extérieur. Toutefois, pour ce qui est du cout, c’est l’isolation intérieure qui l’emporte, car moins onéreuse et surtout moins complexe.

Il est également recommandé d’améliorer l’isolation du sol/plancher, des fenêtres ainsi que des ouvertures. Les propriétaires doivent aussi revoir leur système de chauffage et d’aération afin d’opter pour des équipements économes et durables.

 

Crédit photo : Image par RachelW1 de Pixabay

Lire la suite

Isolation du logement, quel budget pour quels travaux ?

8 Juillet 2021 , Rédigé par Elo Publié dans #isolation thermique

Il est indispensable de renforcer l’isolation du logement afin de prévenir les infiltrations d’humidité et l’apparition de moisissure. C’est aussi important pour prévenir les déperditions d’énergie, ce qui permet aux propriétaires de bénéficier d’un meilleur confort thermique en hiver. Toutes les sections du logement peuvent être isolées. Pour le toit, il faut compter entre 20 et 50 euros/m2. Pour les combles, les travaux sont estimés entre 20 et 90 euros/m2. Le tarif pour l’isolation des murs ainsi que du plancher bas se situe à environ 25 euros/m2 tandis que pour les fenêtres, le budget grimpe à 200 – 600 euros/pièce.

isolation du logement
Isoler l’habitat pour réduire les déperditions énergétiques

Crédit photo : Image par Alina Kuptsova de Pixabay

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>